AVEZ-VOUS CETTE FACHEUSE TENDANCE AU PERFECTIONNISME ?

7 clés pour se départir du perfectionnisme

Si c’est votre cas ou celui d’un proche cette vidéo va vous intéresser. Aujourd’hui je veux vous partager 4 raisons de fuir votre perfectionnisme en vous appyuant sur   7 stratégies pour se débarrasser de ce diktat qui peut nous pourrir la vie.

Tout d’abord, qu’est ce qui caractérise le ou  la perfectionniste ? 

Parmi les principaux  traits qui caractérisent la ou le  perfectionniste:

  1. La tendance à se mettre une pression énorme  qui se transforme en carcan puis  devient petit à petit un véritable poison.
  2. La tendance à être un acharné du travail au point de fleurer avec l’épuisement
  3. Les peurs beaucoup sont inconscientes, comme la peur de décevoir, la peur de ne pas à être à la hauteur, la peur  de ne plus exister, la peur  de ne plus être aimé  ou respecté, ou encore la peur de trahir une mémoire, une croyance, des espoirs, etc
  4. la tendance à se juger sévèrement non pas par masochisme mais par exigence. Le perfectionniste est prompt à l’autocritique exacerbée voire même  l’auto sabotage sans jamais s’auto congratuler.

Qu’est ce qui fait courir les perfectionnistes?

Principalement répondre aux peurs et aux  besoins primaires tels qu’appartenir à un groupe, être aimé.e, considéré.e, etc. L’humain est grégaire il a donc un besoin irrepressible d’appartenir à un groupe pour assurer sa sécurité affective.

Il a également un besoin de contrôler les choses pour faire taire ses propres angoisses. D’ailleurs, rien n’est pire pour un perfectionniste que le fait de ne pas avoir d’emprise sur sa vie. Il va s’epuiser dans cette quête d’idéal  y compris pour des détails.

A cela s’ajoute probablement, une part d’égo déplacé, qui ne l’autorise pas à faillir et à être humaine.

Par quoi commencer pour limiter son perfectionnisme?

  1. Introspection et prise de conscience est une clé en soi

 S’observer, s’écouter, détecter les signaux pour prendre de la hauteurs sur ce que vous faites. Quels sont les signes de ce perfectionnisme exacerbé ? Comment s’exprime t-il? Ça peut être les doutes, de l’anxiété, des douleurs physiques, un renfermement, une perte de confiance, un épuisement, jusqu’au Burn Out .

 Lorsqu’on a bien identifié les symptômes, on peut passer à l’action et user de stratégies pour dépasser notre perfectionnisme toxique.

7 Stratégies pour se débarrasser de son perfectionnisme :

  1. Créer des croyances positives où vous acceptez vos imperfections, réévaluez votre système de valeur
  2. Pratiquer l’auto bienveillance (distinguer vos actions & comportements de vous-mêmes) mettez de la distance et de la bienveillance entre eux et vous même .
  3. La perfection pousse à la procrastination. Adoptez plutôt un »fait vaut mieux que parfait »
  4. Plus vous passez à l’action plus vous allez apprendre, vous améliorer, acquérir de l’expérience te devine expert.  Il n’ya que ceux qui ne font rien qui ne font pas d’erreur
  5. Lâcher prise Accepter que le sens parfois vous échappe et vous autoriser le droit à l’erreur .
  6. Se lancer des challenges et adopter la stratégie de l’action dans le plaisir du défi et du jeu
  7. Bruler ses vaisseaux pour se fixer une Dead line, comme faisaient les troupes romaines d’Agathocle de Syracuse. En s’engageant par exemple auprès d’un tiers, auprès de ses amis, etc. Se faisant, on ne s’autorise plus le retour en arrière et on  procrastine beaucoup moins .

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer