9 clés pour réussir une rentrée zen ? Partie n°1

La rentrée

 

La rentée scolaire est un des temps fort de l’année je ne vous apprends rien;)

Elle est chargée d’excitation et de stress pour les petits et les grands. On passe sans ménagement du dépaysement & farniente estival à une reprise d’activité intense. Autant dire, un sacré changement de rythme pour toute la famille. Et si on s’évitait le choc de la rentrée en la préparant en amont. Une douce anticipation histoire de faire durer le bénéfice de nos vacances;)

Voici  9 clés pour démarrer sur de bonnes bases.

  1. Désencombrement. Avant chaque rentrée (une à deux semaines) je commence par désencombrer mon domicile méthodiquement, pièce par pièce.L’exercice n’est pas facile au début mais on y prend le plis assez vite avec un peu de pratique. Ayant été moi même dans la position, non pas de ceux qui accumulent mais qui de ceux qui s’attachent à leurs affaires, c’est clairement un travail sur soi qui parfois nécessite une aide d’une proche, de coach ou encore une approche ludique comme un challenge. Comment s’y prendre? Pour être le plus efficace l’idéal est de procéder au désencombrement de l’intégralité d’une catégorie d’objet. Voici quelques exemples de catégories: Livres, serviettes, ou encore la literie, etc . Cette méthode permet de mieux vous rendre compte du volume qu’une catégorie d’objet représente chez vous. Si vous décidez de trier le linge de lit autant rassembler tous les draps, housse de couette, plaids de toute la famille en un seul endroit et de commencer le tri.
  2. Pourquoi le tri par catégorie est-il plus efficace? Il permet de se rendre compte plus facilement volume et donc de se séparer plus facilement de certaines pièces au vu du volume total que l’on cumule. C’est l’effet cumulé. A défaut de pouvoir vous atteler à la tâche en une seule fois, vous pouvez commencer par un tiroir. L’idée étant d’initier un cercle vertueux qui vous donnera envie d’aller plus loin. Très vite, vous réaliserez  la quantité d’objets divers que nous cumulons au fil du temps sans réel besoin. Tout ça finit par encombrer nos maisons & nos têtes. Cela contribue au stress et à la alourdir notre charge mentale. Or quoi de plus précieux que de ne manquer de rien sans se laisser envahir.
  3. Flux tendu. Ce que je vous propose c’est de gérer votre domicile en flux tendu. Si les multinationales ne font pas de stock alors qu’elle dispose de d’entrepôts pour le faire pourquoi le ferions nous qui vivons pour la plus part dans quelques dizaines de mètres carrés? Concrètement cela implique qu’à chaque fois qu’on achète un nouvel objet on se sépare d’un autre. On appelle joliment cela dans mon jargon logistique FIFO (First In First Out).Un objet qui sort pour un qui rentre.
  4. Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place. Une fois que vous aurez passé en revu et trié toutes vos affaires, vous procéderez au rangement de ce que vous avez décidé de garder. Vous attribuerez une place à chaque chose. Ainsi fini les cinq exemplaires de cuillères en bois ou de planches à découper encombrant vos tiroirs & autres plan de travail. Fini également :« les 15 chargeurs introuvables». En somme, grâce au tri & à la mise en place d’une méthode logique de rangement vous vous débarrassez de ce dont vous n’avez plus besoin pour mieux faire de la place à ce qui vous est réellement utile.
  5. Gérer les achat ratés. N’hésitez pas non plus à revenir sur les achat ratés. Oui oui, on en fait tous toutes sortes d’emplettes ratées notamment en période de soldes! Qui n’a jamais craqué pour un vêtement qu’il n’a jamais porté. Rien de grave en évitant de les stocker inutilement dans nos placards, on limite les dégâts.
  6. J’apprends à dire NON. Bien que parfois difficile, je vous le concède, refusez autant que possible lorsqu’on vous propose des vêtements & objets qui vous encombrent. Personnellement, je ne suis plus obligée de décliner tant mes proches connaissent ma quête d’espace et de nettete. Je préfère emprunter ou faire un troc des objets occasionnels tels qu’ une deuxième pair de gants de Ski pour les vacances d’hiver ou une machine à raclette.
  7. Les routines. Une routine est un enchaînement d’actions que l’on fait dans le même ordre & de façon systématique. On déroule la routine à des moments fixes de la journée pour réaliser telle ou telle tâche. Le fait de mettre en place des routines du matin, du soir, du week-end permet d’être au clair sur les tâches à accomplir et qui s’en charge . De ce fait, on ne procrastine plus. On s’y attèle plus volontiers car on maîtrise la tâche et sa durée. L’idée étant de ne pas s’encombrer l’esprit et de passer à l’action selon un planning de partage des tâches défini.
  8. Revenir à  un rythme de vie plus scolaire. Favorisez quelques jours avant la rentrée un retour au rythme de vie «scolaire» en privilégiant le sommeilLes déjeuners à 15h00 et les couchers à minuit laissent place en douceur à un rythme plus raisonnable. Oui, toutes les bonnes choses ont une fin:).Il en va de même avec les jeux vidéos qu’ il va falloir limiter par palier.
  9. Anticiper tout ce qui peut l’être: l’achat de fournitures scolaires et bien d’autres choses. Il faut le reconnaître, les établissements scolaire ont beaucoup progressé sur ce point. Ils communiquent dans la plus des cas les listes des fournitures scolaires dès la fin d’année scolaire. Pensez également aux certificats médicaux, photos maton et autres attestations d’assurance pour les divers besoins de dossier de cantine, autre activités extrascolaires. A l’image du contrôle technique et autres préparatifs de la voiture avant d’avaler les routes des vacances, pensez également à vérifier la vaccination et autres RDV « M’T dents »  pour les 6– 9-12ans  histoire de rester zen & serein toute l’année!